La démarche ACCORD

        

La démarche ACCORD a été lancée par une décision du Conseil des ministres du gouvernement du Québec en avril 2002.

C’est une priorité de l’action gouvernementale pour développer l’économie des régions du Québec. Cette démarche repose sur :

  • le regroupement et la mobilisation de gens d’affaires;
  • les forces régionales et la recherche de l’excellence dans les secteurs clés du Québec;
  • le développement d’alliances et de réseaux industriels entre des participants d’un même secteur économique.

Objectifs

  • Positionner les régions du Québec comme des sièges de compétences industrielles spécifiques reconnues en Amérique et dans le monde en développant des créneaux d’excellence qui pourront devenir leur image de marque.
  • Accroître la productivité et favoriser l’emploi en misant sur l’innovation et l’exportation.
  • Contribuer à l’émergence de projets économiques structurants dans les régions du Québec.
  • Favoriser la création de réseaux industriels intra et interrégionaux.

Avantages pour les entreprises

La démarche ACCORD permet :

  • le développement d’une stratégie et d’un plan d’action répondant aux besoins des entreprises d’un même secteur économique;
  • le réseautage et les partenariats entre les entreprises du créneau pour des projets de :
    • développement de marchés;
    • recherche et innovation;
  • la maximisation des bénéfices liés à l’image de marque du créneau véhiculée au Québec et à l’étranger;
  • l’accès facilité à de l’expertise, à des services de soutien et à de l’information stratégique;
  • le rapprochement avec les milieux de la recherche et du développement technologique;
  • l’accès à une main-d’œuvre qualifiée grâce à des programmes de formation ou de développement, à des projets d’attraction de main-d’œuvre extérieure, etc.

Un réseau d’expertises Régionales

Gouvernement du Québec
  • Ministère de l’Économie de la Science et de l’Innovation (MESI)
Démarche ACCORD
  • Mobilisation des gens d’affaire
  • Regroupement des forces régionales
  • Positionner les régions du Québec comme sièges de compétences industrielles
36 créneaux et pples au Québec
  • Développement de marchés
  • Recherche et innovation
  • Rayonnement du Québec et ses régions à l’international
5 créneaux et pôles d'excellence en Estrie
 Santé : SAGE-Innovation
Biotechnologie et environnement : CABIE
Industrie du caoutchouc : La vallée des Élastomère
Microéléctronique : CISEQ
 Transformation du bois : SIB
Pôle d’excellence québécois en transport terrestre

      Pôle transport